Nouvelles

Falco fournit une mise à jour sur le programme de travail en collaboration avec Glencore

Des progrès importants ont été réalisés

(Le 11 février 2021) Montréal (Québec) – Ressources Falco Ltée (TSX.V : FPC) (« Falco » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer que des progrès importants ont été réalisés dans le cadre de la collaboration au plan de travail précédemment annoncée (« Plan de travail ») avec Glencore Canada Corporation (« Glencore »). Le 27 octobre 2020, Falco a annoncé que le Plan de travail comprendrait des travaux techniques additionnels, de la modélisation et des études visant à identifier, à minimiser et à répartir les risques à son projet phare Horne 5, situé à Rouyn-Noranda, au Québec. Le but du Plan de travail est de permettre aux deux parties de négocier une licence d’exploitation principale et d’indemnisation, ce qui permettrait le début de la phase de dénoyage.

Travaux géotechniques
Deux étapes clés du Plan de travail ont été franchies en ce qui concerne les trois composantes principales du programme de travail géotechnique établi.

Pour le secteur Quemont Nord (à proximité de la future infrastructure du projet Horne 5), le 17 décembre, l’équipe de Falco a complété les 14 trous prévus et environ 1 120 m de forage. Les travaux d’investigation ont confirmé les hypothèses initiales et les travaux prévus sont en cours pour sécuriser le pilier de couronne et seront terminés avant la fin du premier trimestre.

Un deuxième jalon a également été franchi fin janvier. Falco a reçu le rapport détaillé et l’analyse des risques potentiels associé à la sismicité généré par la séquence d’exploitation minière sur la durée de vie du projet Horne 5. L’étude a été lancée au premier trimestre 2020 et comprenait différentes étapes de modélisation numérique. Du point de vue de Falco, les résultats du rapport de sismicité sont positifs et n’ont révélé aucune raison de croire que le risque de sismicité ne puisse être atténué et géré afin d’empêcher l’impact sur les opérations de la Fonderie Horne Le rapport est actuellement en cours de révision par Glencore et servira d’élément important dans le cadre de futures discussions quant aux conditions de la licence d’exploitation principale et d’indemnisation.

Les travaux d’investigation sur le site de la Fonderie Horne pour les piliers de couronne, dans des conditions de dénoyage, qui ont commencé à la mi-décembre sont maintenant bien avancés et devraient être terminés à la mi-février. À ce jour, 23 trous sur les 25 initialement prévus ont été réalisés et seulement environ 165m de forage reste à faire. L’équipe technique de Falco achèvera l’analyse des travaux d’investigation et fournira le rapport et les conclusions à Glencore avant la fin du mois de février. Des discussions ont été entrepris avec Glencore pour l’élaboration d’un plan de travail pour sécuriser les piliers de couronne pour la phase de dénoyage du projet Horne 5. Falco a l’intention de présenter le plan de travail pour sécuriser les piliers investigué avant la fin du premier trimestre 2021.

Luc Lessard, président et chef de la direction de Falco a noté que « la coopération avec le personnel de la fonderie Horne progresse bien. Ils ont été très favorables et ont fait preuve d’une ouverture d’esprit de façon à trouver des solutions pour organiser et faire progresser le Plan de travail. Ce n’est pas une tâche simple à accomplir pour un site d’exploitation dans le meilleur des cas, et cela a été compliqué par la mise en œuvre des mesures d’atténuation du COVID-19. Nous sommes satisfaits des progrès réalisés dans l’exécution du Plan de travail et avons commencé la planification des prochaines étapes de notre collaboration avec Glencore en évaluant les synergies potentielles entre notre projet Horne 5 et la fonderie Horne. Notre objectif est d’achever le Plan de travail d’ici juin 2021 afin d’entamer des discussions à l’été à l’égard de la licence d’exploitation principale et d’indemnisation. Avec les progrès réalisés à ce jour, nous sommes sur la bonne voie pour respecter notre calendrier. »

Mise à jour de l’étude de faisabilité
Falco, en collaboration avec un certain nombre de firmes conseils reconnues dans l’industrie, prépare actuellement une mise à jour de l’étude de faisabilité, conformément au Règlement 43-101 pour le projet Horne 5. La mise à jour de l’étude de faisabilité, qui devrait être publiée en mars 2021, comprendra l’analyse économique et le calendrier du projet Horne 5.

Suivant la publication de la mise à jour de l’étude de faisabilité, Falco travaillera avec ses conseillers financiers et ses partenaires afin d’obtenir le financement additionnel pour le développement du projet Horne 5.

À propos de Falco
Falco est l’un des plus grands détenteurs de concessions minières dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi. Falco détient des droits sur environ 70 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l’or et les métaux de base. L’actif principal de Falco est le projet Horne 5 situé dans l’empreinte de l’ancienne mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda (maintenant Glencore Canada Corporation) de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d’onces d’or et 2,5 milliards de livres de cuivre. La filiale de Redevances Aurifères Osisko Ltée, Osisko Développement Corp., est l’actionnaire le plus important de Falco détenant une participation de 18.2%.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Luc Lessard
Président et chef de la direction
514 261-3336
info@falcores.com

Jeffrey White, LL.B, MBA
Directeur, Relations avec les investisseurs
416 274-7762
rjwhite@falcores.com

Amélie Laliberté
Coordonnatrice, Relations avec les investisseurs
418 455-4775
info@falcores.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Mise en garde des énoncés prospectifs
Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs et des informations prospectives (ensemble, les «énoncés prospectifs») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces énoncés sont fondés sur l’information dont dispose actuellement la Société et la Société ne fournit aucune assurance que les résultats réels répondront aux attentes de la direction. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés qui décrivent les plans, objectifs ou buts futurs de la Société, y compris des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou un résultat déclaré se produise. Tous les énoncés autres que les déclarations de faits historiques, sont des énoncés prospectifs. En général, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’utilisation de termes tels que «planifie», «s’attend», «estime», «a l’intention», «anticipe», «croit» ou des variations de ces mots, ou des énoncés selon lesquelles certaines actions, des événements ou des résultats «peuvent», «pourraient», «seraient», «pourraient», «seront pris», «se produiront» ou «seront atteints» ou d’autres mots ou expressions similaires.

Les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, les performances, les perspectives et les opportunités réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, la capacité de (i) terminer le Plan de travail d’ici juin 2021 (ii) engager des discussions pour conclure une licence d’exploitation principale et d’indemnisation avec Glencore d’ici l’été 2021 (iii) sécuriser le pilier de couronne d’ici la fin du premier trimestre (iv) commencer la phase de dénoyage dans les délais prévus (v) terminer les travaux d’investigation sur le site de la fonderie Horne pour le pilier de couronne, sous conditions de dénoyage (vi) achever la deuxième phase des travaux des mesures d’atténuation pour la sécurisation du pilier de couronne pour la phase de dénoyage avant la fin du deuxième trimestre 2021 (vii) émettre une mise à jour de l’étude de faisabilité début mars 2021 (viii) respecter notre calendrier (viiii) lever des fonds à des conditions satisfaisantes pour Falco, les changements dans les conditions économiques générales et les conditions sur les marchés financiers, les changements dans la demande et les prix des minéraux, échouent ure d’obtenir les permis et approbations requis des organismes gouvernementaux et de tiers, les changements de politiques réglementaires et gouvernementales (lois et politiques), les difficultés opérationnelles rencontrées dans le cadre des activités de la Société ainsi que les risques énoncés dans les documents publics de Falco, y compris dans chaque discussion et analyse de la direction déposées sur SEDAR à www.sedar.com.

Bien que Falco estime que les hypothèses et les facteurs utilisés pour préparer les énoncés prospectifs sont raisonnables, il ne faut pas se fier indûment à ces énoncés, qui ne s’appliquent qu’à la date du présent communiqué de presse, et aucune assurance ne peut être donnée que de tels événements se produiront dans les délais indiqués ou pas du tout. Sauf lorsque requis par la loi applicable, Falco décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement.